BRESIL-GUIDE

BRESIL-GUIDE

Le site web du Brťsil

Foz de Iguaçu

Parmi les plus belles chutes du monde

Publié le 26-12-2006 - Lu 30 977 fois
Aucun vote

Dans l'état de Parana
Loc. :  12,55° S 47,8° W
Pop. : 2600 000 h

Ind.Tél. : 045

Météo locale

Google Map
Bon plans

Voir la galerie de photos des chutes d'Iguaçu

La ville de Foz des Iguaçu est exclusivement connue pour ses chutes, qui sont parmi des plus belles du monde avec les chutes de Zambèse (120 m de hauteur) et les chutes du Niagara (47 m). Iguaçu, qui signifie "grandes eaux" en indien Tupi-guarani, est impressionnant par la hauteur de sa chute (80 m), mais aussi par la largeur du fleuve : pas moins de 2,5 km avec plus de 250 chuttes ! Elles furent rendues célèbre par le film Mission en 1986. En fait, les chutes sont à cheval sur 3 pays : le Brésil, le Paraguay et l'Argentine.

Les gouvernements brésilien et argentin ont décidé de préserver le cadre dans lequel s'intègrent les chutes. Le parc national de l'Iguaçu, occupé par la forêt tropicale, est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1986. Avec une surface de 185.260 ha, ce parc préserve l'une des plus belles réserves de Mata Atlântica du Brésil. Comme son voisin d'Argentine, le parc national de l'Iguaçu permet d'admirer, sur une longueur de 2 700 m, l'une des cataractes les plus grandes et les plus impressionnantes du monde. Il abrite de nombreuses espèces rares et menacées de flore et de faune, et notamment la loutre géante et le fourmilier géant. Les nuages d'embruns qui se dégagent des chutes favorisent la croissance d'une végétation luxuriante.

Pour se rendre à Iguaçu :

L'aéroport se situe entre la ville et les chutes.

- depuis l'europe :

Il n'existe pas vol direct. Il faut passer par Rio de Janeiro ou Sao Paulo.

- depuis la Guyane :

C'est assez compliqué car il n'y a pas de vol direct. Par avion :

  • Cayenne-Belém : avec Air-Caraibes, environ 310 € AR
  • Belém - Rio : avec la TAM, environ 1000 R$ AR
  • Rio - Iguaçu : avec la TAM, environ 300 R$ AR

Une autre solution si vous avez un peu de temps (prévoir 15 jours minimum) est de prendre un Passe 4 coupons de la TAM : par exemple Belém - Rio - Iguaçu - Salvador de Bahia - Belém. Valeur environ 500 €.

- depuis le Brésil :

Plusieurs vols domestiques arrivent et partent de Foz de Iguaçu.

Il est aussi possible d'arriver à Foz de Iguaçu depuis les principales villes du sud du Brésil par autobus (Rio, Sao Paulo, Florianopolis, Curitiba). Mais là, il faut avoir beaucoup de temps de libre... Par exemple, le trajet Rio-Iguaçu prend environ 24 heures ! La gare routière est située sur l'Avenida Costa e Silva, à 2 km du centre-ville.

Informations :

Foztur : office du tourisme local, rua Almirante Barroso, 1300. Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h.

Pour se loger à Iguaçu :

Voir les bons plans sur Iguaçu

Les bonnes adresses pour manger :

Voir les bons plan sur Iguaçu

Quoi faire à Iguaçu :

Visite de la ville : proche de la frontière avec l'Argentine et le Paraguay, la ville de Foz de Iguaçu retient peu l'attention, mais les touristes ne viennent pas pour elle ! Ils viennent du monde entier pour admirer les chutes du même nom, situées à environ 20 km à l'sud-est de la ville. Un pont, le Pont de l'Amitié, relie Foz de Iguaçu à Ciudad Del Este, au Paraguay.

Chutes d'Iguaçu, vue d'ensembleLes chutes : moins touristiques que les chutes de Niagara, en Amérique du Nord, ou les chutes Victoria, sur le continent africain, celles d'Iguaçu, coincées entre l'Argentine, le Brésil et le Paraguay, sont véritablement les plus impressionnantes du monde. Les chutes appelées Cataratas do Iguaçu par les Brésiliens et Cataratas del Iguazu par les Argentins, sont en réalité composées de 275 chutes. Toutes ces chutes qui atteignent entre 55 et 73 m de hauteur sur un front de 2,5 Km de largeur, se déversent dans un gouffre : les gorges du diable (Garganta del Diablo).

Prenant sa source dans les montagnes côtières du Paraná et du Santa Catarina (la Serra do Mar) à l'altitude de 1300 m, le Rio Iguaçu serpente vers l'ouest sur 600 km, faisant halte derrière les barrages de Foz do Areia Cruz Machado et de Salto Santiago, et recevant au passage quelques dizaines d'affluents. Il s'élargit majestueusement et contourne une magnifique forêt avant de plonger et de se fracasser en chutes étagées.

De chaque côté de la frontière, les Chutes font partie d'une réserve naturelle : Le parc national d'Iguazú (Argentine) et le parc national d'Iguaçu (Brésil). Ces parcs ont été ajoutés à la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1984 et 1986, respectivement. Les chutes sont situées en majorité du côté argentin, mais la vue est plus spectaculaire du côté brésilien. En Argentine, plusieurs circuits de visites ont été aménagés au milieu de la forêt et au dessus des différentes branches du fleuve, via différentes passerelles. Il est possible de s'approcher à quelques mètres seulement des chutes. Un train mène aux différents points de départs des visites, dont la cascade la plus impressionnante, la Garganta del Diablo (700 m de long et 150 m de large).

Il est possible d'observer les chutes aussi bien du côté brésilien, qui offre les meilleurs vues d'ensemble, que du côté Argentin plus spectaculaire car s'y trouve des accès pour se rapprocher au plus près des chutes. Des passerelles permettent d'observer les chutes d'en haut et il est même possible d'aller sous les chutes avec des bateaux à moteur ! Là, il vaut mieux prévoir un petit imperméable ! Le circuit en bateau coûte environ 25 € et dure un peu plus d'une heure.

Il est possible de survoler les chutes en hélico : environ 40 € pour 7 minutes - HELISUL Avenida Das Cataratas, km 16,5 - Tél : 529 74 74.

Le droit d'entrée au parc est d'environ 8 € côté brésil et 9 € côté argentine.

Le barrage d'Itaipu :  1h30 de vuisite environ. Le barrage d'Itaipu est la plus grande centrale hydroélectrique du monde après le barrage des Trois Gorges en Chine, achevé en 2006. Il est situé sur le fleuve Paraná et produit 25 % de l'énergie électrique consommée par le Brésil et 90 % de celle consommée par le Paraguay. La capacité de production de la centrale est de 12 600 mégawatts (18 unités de 700 mégawatts chacune). Son premier générateur est entré en service en mai 1984 ; le dernier le 9 avril 1991. Deux nouveaux générateurs mis en fonction en 2006 ont porté la capacité de production à 14 000 mégawatts, ce qui porte la production annuelle d'Itaipu à plus de 100 milliards de kilowatt-heures (ou 100 TWh = Térawatt-heures).

La construction de ce barrage a nécessité une quantité importante de fer et d'acier. La même quantité aurait pu permettre la construction de 380 Tour Eiffel.

Le barrage d'Itaipu est selon l'American Society of Civil Engineers (l'association américaine des ingénieurs en génie civil) l'une des sept merveilles du monde moderne, avec le Canal de Panama, la Tour du CN (Toronto, Canada), l'Empire State Building (New York), le Golden Gate Bridge (San Francisco), le Plan Delta ou Programme de protection de la Mer du Nord (Pays-Bas) et le Tunnel sous la Manche.

Pour quitter Iguaçu :

Par la route, en bus, à partir de la

  • Foz de Iguacu - Rio de Janeiro : 1500 km (24 h) - environ 100 R$
  • Foz de Iguacu - Sao Paulo : 1100 km (15 h) - environ 70 R$
  • Foz de Iguacu - Curitiba : (12 h) - environ 30 R$

Par avion

Aéroport entre les chutes et la ville, à environ 13 km du centre-ville. Il permet de relier Iguaçu aux principales villes brésiliennes, mais aussi à quelques capitales sud-américaines.

Page pr√©c√©dente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :


billet avion

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
918 041 visiteurs au total
214 visiteurs ce jour
4 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017