BRESIL-GUIDE

BRESIL-GUIDE

Le site web du Brťsil

La vie sur place

Informations pratiques

Mis √† jour le 12-08-2016  |  Publi√© le 05-06-2006 - Lu 75 004 fois
Moyenne : 3.60 sur 5 (5 votes)

Voici regroupées ici toutes les informations pratiques concernant la vie quotidienne au Brésil.

Heure locale

Il y a au Brésil 4 fuseaux horaires, mais la plupart des États adoptent l'heure officielle de Brasília. Dans la plus grande partie du territoire brésilien, le décalage horaire avec la France est de - 4 heures. Quand la France adopte l'horaire d'été la différence est de 5 heures. Quand le Brésil adopte l'horaire d'été (en décembre), la différence est de trois heures.

Date locale

Même calendrier qu'en Europe.

Argent

La monnaie brésilienne est le Real (R$), il a gagné une certaine stabilité monétaire. En mai 2016, 1 Euro vaut environ 4 Reais (1 Real, des Reais). Pour connaître le cours du jour, cliquez ici. Vous pouvez aussi acheter des Reais avant de partir sur le site changedelabourse.com.

La plupart des cartes bancaires (Visa, Mastercard) sont acceptées dans les boutiques et restaurants. Plus rarement la carte American Express. En cas de perte ou de vol :

Emportez des euros (en espèces) et une carte de crédit (retraits possibles dans la majorité des villes à la Banco do Brasil, Citibank, HSBC, Bradesco, mais aussi aux distributeurs 24horas présents dans les aéroports, les centres commerciaux et les stations services TEXACO). Les traveller's chèques sont en théorie changeables, moyennant une commission, à la Banco do Brasil, dans les bureaux de change et dans les agences American Express présentes uniquement dans les grandes villes. Mais avec l'apparition des cartes de crédit, ils ne présentent que peu d'intérêt. En général, les banques sont ouvertes entre 10h00 et 16h00, du lundi au vendredi.

Il existe des billets de 1 Real (vert), de 2 Reais (bleu), de 5 Reais (violet), de 10 Reais (rouge), de 20 Reais (orange), et de 50 Reais (marron). Voir photo des billets.

Les pièces existent en valeur de 5, 10, 25, 50 centavos (c'est l'équivalent des centimes d'Euro). Il existe également des pièces de 1 Real.

Le coût de la vie au Brésil est inférieur à celui de la France, mais peut néanmoins varier selon les régions. Voici quelques prix :

  • Chambre double dans une pousada : entre 80 et 130 R$, petit déjeuner pour 2 compris
  • Chambre dans un 3 étoiles : entre 200 et 400 R$
  • Repas dans un restaurant au kilo : environ 15 R$ le kilo
  • Repas dans une churrascaria (entrées+grillades à volonté) : environ 30 R$
  • Bière : 1,5 à 2,5 R$
  • Café : 0,75 R$
  • CD : 20 à 30 R$ (des originaux !)
  • Taxi : entre 2,5 et 3,5 R$ de prise en charge suivant les villes.
  • Bus de ville : entre 1,3 et 1,7 R$ le ticket suivant les villes, pour les bus normaux. 2,7 à 3 R$ pour les bus AC
  • Essence : entre 2,25 et 2,75 le litre

En fait, l'alimentation et la restauration sont très bon marché au Brésil. La plupart du temps, on paie en real le prix en euro : pour un plat à 15 euros en France, on paie 15 R$ au Brésil (2,7 fois moins cher donc). Par contre, les produits d'importation et de technologie (Hifi, vidéo, photo...) sont assez chers, voire très chers.

Pour le pourboire : on laisse en général de 10 à 15 % de la note, dans les hôtels et restaurants, s'il n'est pas compris dans l'addition (de plus en plus rare). Il n'est pas obligatoire pour les taxis, mais il sera bien sûr apprécié !

Les Centres commerciaux sont ouverts du lundi au samedi de 10h00 à 22h00. Des nombreux centres commerciaux sont ouverts aussi le dimanche. Les boutiques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et les samedis de 9h00 à 13h00. Enfin, les supermarchés, du lundi au samedi de 8h00 à 22h00. Quelques supermarchés sont ouverts aussi le dimanche et 24h sur 24.

Courrier

La poste brésilienne est très efficace, mais il faut compter une semaine au minimum pour que le courrier parvienne à destination en Europe. La poste est généralement ouverte du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00. Certains bureaux sont ouverts le samedi.
L’équivalent du service « Chronopost » français est le service « Sedex ». Il est disponible dans presque tous les bureaux de poste. Les « sedex » internationaux sont beaucoup plus rapides mais leur coût est beaucoup plus élevé qu’un courrier normal.

Eau et boissons

En règle générale, évitez de boire l'eau du robinet. Buvez de l'agua mineral com gas (eau gazeuse) ou sem gas (eau non gazeuse).

Boissons alcoolisées

  • Cachaça : rhum blanc à 40°.
  • Caïpirinha : cocktail à base de cachaça, jus de citron vert et sucre de canne.
  • Batidas : jus de fruits battus avec de la cachaça et du sucre.
  • Bières : l'Antarctica, le Brahma ainsi que la Serpa dans le Nord et la Buddelweiss dans le Sud.
  • Vin : il y a des vins tout à fait honorables qui proviennent des vignobles du Sud du pays, de cépage cabernet franc.

Boissons non alcoolisées

  • Cafezinho (« petit café ») : c'est évidemment l'institution nationale. Et il est toujours délicieux ! Très fort et sucré.
  • Guarana : le soda national. Préparé à partir du fruit du guarana, plante amazonienne. On ajoutera aussi la préparation à base de Guarana em pô (guarana en poudre). Boisson énergisante.
  • Sucos et vitaminas : on boit des jus de fruits frais, directement pressés ou liquéfiés au mixeur. Lorsqu'on les mélange avec du lait, on obtient une vitamina. Excellent !
  • Maté (prononcer « màche ») : c'est une infusion de l'herbe maté.
  • Caldo de cana : jus de la canne à sucre directement broyée et pressée.
  • Coco verde : noix de coco verte dont on boit l'eau avec une paille (1 à 2 R$).

Électricité

Attention : l'électricité n'est pas standardisée : 110 ou 220 volts, suivant les villes, 60 Hz, avec des prises à l'américaine (fiches plates) ou à l'européenne... Vérifiez avant de brancher ! La plupart des hôtels fournissent des adaptateurs et des transformateurs 110 vers 220 volts. De nombreux chargeurs d'appareils électriques européens (chargeur d'accus pour appareils photos, chargeur de téléphone portable...) acceptent le bivoltage 100-220 volts : à vérifier sur la plaque du chargeur avant de demander un transformateur.

Téléphone

Le réseau téléphonique brésilien est de bonne qualité. Pour joindre le Brésil par téléphone, depuis la France : composer le 00 55 + les chiffres de l'abonné.

Pour joindre la France depuis le Brésil : composer le numéro à 9 chiffres de votre correspondant (sans le premier zéro) précédés du 00 (préfix de l'international) suivi du code de l’opérateur « longue distance » (au choix : 21 pour l’Embratel, 23 pour Intelig, etc) puis du 33 (préfixe de la France). Par exemple, pour un appel sur Bordeaux : 00 21 33 5.xx.xx.xx.xx avec Embratel.

Les téléphones portables fonctionnent au brésil. Mais vous devez vérifier auprès de votre opérateur si le Brésil fait partie de la couverture du réseau.

Si vous souhaitez appeler vers le Brésil depuis votre pays d'origine, pour joindre des amis ou faire des démarches avant votre départ, nous vous conseillons Les minutes.com. Pour exemple la minute Paris-Rio est de 0,018 Euros.

Les cabines sont très nombreuses au Brésil et fonctionnent avec des cartes de téléphone que l’on trouve facilement chez beaucoup de commerçants. Pour les détenteurs d’une carte France Telecom, le service FRANCE-DIRECT est très commode et permet d’appeler la France sans avoir à payer la communication sur place.

Pages jaunes brésilienne : http://www.telemar.com.br/

Les préfixes téléphoniques brésiliens, suivant les états : http://www.codigosddd.com.br

Internet

De très nombreux "Internet Café" ont vu le jour au Brésil, dans tous les lieux touristiques et centres commerciaux. Les hôtels offrent également très souvent un service Internet, souvent assez cher. Tarifs très variables : entre 2 R$ de l'heure dans les cybercafés et 16 R$ dans les hôtels et aéroports.

Photographie

Pas de particularité.

Taxes

En règle générale, les hôtels et les restaurants incluent 10 % de service. Ne pas oublier la taxe d'aéroport au départ du Brésil, pour le retour : environ 35 €.

Douane

Les effets personnels entrent en franchise de même que les petits cadeaux dont la valeur totale ne doit pas dépasser 500 US$ (environ 600 €). Vous pouvez importer 2 cartouches de cigarettes ou 50 cigares et 12 bouteilles de vins ou spiritueux. Au départ du Brésil, l’exportation de peaux d’animaux sauvages est interdite.

Les aéroports brésiliens possèdent des boutiques de produits détaxés accessibles sur présentation du passeport et du billet d'avion pour un montant d'achat limité à US$ 500, alcool et tabac inclus. Il est à noter que la loi interdit aux duty-free d'accepter la monnaie brésilienne. La vente des boissons alcoolisées et du tabac est interdite aux de moins de 18 ans.

Stations Radio

Aucune station radio FM en langue française au Brésil. On capte RFI (Radio France Internationale) soit en ondes courtes, soit sur satellite.

Visitez également le site des Radios du monde en direct sur Internet : http://www.comfm.fr/radio/live/ 

Télévision

La télévision est incontestablement dominée par TV Globo. Avec 50% de parts de marché, cette chaîne réunit tous les soirs 180 millions de Brésiliens devant le petit écran ! Son secret ? Les fameuses telenovelas, ces feuilletons mièvres à suspens dont raffole le public et qui comptent parfois jusqu’à 160 épisodes. Un autre moment de grande audience de TV Globo est la diffusion de la messe tous les matins à 6h30.

Il existe une chaîne d’informations continues Globo News qui appartient au même groupe que TV Globo.

En ce qui concerne les informations en langue française, la réception par satellite de TV5 est assurée sur une grande partie du territoire et, en particulier, dans la plupart des hôtels du pays.

Pour voir les infos sur les satellites délivrant TV5 Monde au Brésil, cliquez ici.

Journaux

On ne trouve que très peu de journaux français au Brésil et que dans les grandes villes.

Vêtements

Ne prévoir que des vêtements d'été en coton ou en lin, ou des lainages très légers si vous visitez le nord du pays. Evitez le nylon et les fibres synthétiques, propices à la transpiration. Les vêtements de pluie, véritablement imperméables, peuvent être utiles (style poncho). Les chaussures seront préférentiellement ouvertes (style sandales). Prévoir aussi casquette ou chapeau, lunettes de soleil, … et maillot de bain ! Vêtements légers ne veut pas dire négligés.

Pour le sud, il est préférable de prévoir des pulls en laine et des vestes pour les soirées qui peuvent être fraiches.

Location de voiture

Il est possible de louer voitures et motos dans tous les lieux touristiques du pays. Attention toutefois à vérifier la présence d'une assurance. Pour conduire une voiture au Brésil, un permis international est exigé. Vous pouvez vous le procurer gratuitement à la Préfecture de votre domicile, si vous êtes Français. Le réseau routier est un mélange de routes goudronnées bien entretenues (axes principaux) et de routes de terre (vers l'intérieur du pays), ces routes peuvent devenir impraticables durant certaines saisons (pluies).

Pour louer une automobile au brésil, une bonne adresse : http://www.autoescape.com

Formalités pour louer un véhicule :

  • Permis de conduire International
  • Passeport

Drogue

Les peines d’emprisonnement encourues au Brésil pour simple consommation de drogue vont de 6 mois à 2 ans. Les peines encourues pour trafic de stupéfiant vont de 3 à 15 ans. A ces peines peuvent s’appliquer des amendes complémentaires...

Prostitution

Le Brésil a édicté une législation contre le tourisme sexuel, prévoyant des peines d’emprisonnement, notamment s’il implique des mineurs (garçons ou filles) et mène régulièrement des campagnes contre cette activité. Les nouvelles lois françaises autorisent la poursuite en France de ressortissants français convaincus de pédophilie hors du territoire.

Poids et mesures

Les poids s'expriment en kilogrammes. Le système métrique est en vigueur.

Sécurité

Le Brésil a la réputation d’être un pays dangereux pour les touristes mais ceci est largement exagéré. Ce sont en fait surtout les Brésiliens qui sont victimes de la violence (rixe au sein ou entre favélas, enfants abandonnés...). Pour le touriste, quelques précautions et un peu de bon sens suffisent le plus souvent à éviter les ennuis. Les grands centres urbains, qui concentrent toute la misère du monde en même temps que les hordes de touristes, présentent les plus grands risques. De plus, certains lieux s’y prêtent plus que d’autres, particulièrement les gares routières ou ferroviaires. Nous vous recommandons donc d’être extrêmement vigilants lors de vos déplacements et séjours en ville, de proscrire les tenues vestimentaires de valeur qui attirent l’attention et la convoitise, de ne pas laisser vos sacs et appareils photos sur le sol sans surveillance. Évitez également les bijoux de valeur, voire même de ne pas porter de montres.

Cachez la plus grosses partie de votre argent dans une poche peu accessible mais gardez toujours un ou deux billets de 50 R$ rapidement accessible en cas d'agression : donner un peu d'argent permet la plupart du temps de se débarrasser rapidement d'un agresseur et évite ainsi les gros problèmes. Dans tous les cas, si vous êtes agressé, ne pas résister à l’agresseur qui pourrait faire usage d’une arme.

Enfin, cela paraît évident mais ne pas faire de tourisme dans les favelas ! Il est extrêmement dangereux de s’aventurer dans les favelas ou de s’en approcher.

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Envoyé à un ami

Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
908 177 visiteurs au total
250 visiteurs ce jour
2 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017